/ devops

Mise à jour semi-automatique de votre blog Ghost

Depuis quelques temps déjà j'écris sur ce blog. C'est un blog Ghost : entièrement écrit en Javascript.

J'avoue que c'est un des critères qui m'ont séduit et m'ont pousser à divorcer de WordPress. Mais ce n'est pas le sujet de cet article.

Ghost est un projet jeune. Et comme pour tous les jeunes projets, certaines fonctionnalités qu'il semble logique à l'utilisateur d'avoir ne sont pas encore développées.

C'est le cas de l'utilitaire de mise à jour. Sur WordPress vous avez une notification vous indiquant qu'une nouvelle version est disponible, vous cliquez sur "mettre à jour" et votre site se met à jour.

Sur Ghost, cet utilitaire n'existe pas. Les mises à jour doivent être faites à la main.

Etant développeur, je comprends aisément le choix qu'a fait l'équipe Ghost de prioriser les fonctionnalités fortement liées au coeur de l'application (blogging, etc.) plutôt que des fonctionnalités annexes telle qu'un utilitaire de mise à jour.

Etant utilisateur, ça m'ennuie de devoir faire moi même la mise à jour de mon site en me connectant en SSH. Sachant que du coup, chaque mise à jour faite par moi-même est un risque supplémentaire de mauvaise manipulation, d'erreur humaine, etc.

Je me suis donc fait un petit script Bash qui s'occupera du plus gros pour moi. Je vous le met ici au cas où, ça pourrait vous être utile :

/!\ Ce script n'est utile que pour les versions de Ghost inférieure à la version 1.0.0. Cette dernière étant livré avec un installateur / gestionnaire de version.

Utilisation

  1. Copiez le script sur votre serveur.
  2. Modifiez les variables pour correspondre à votre situation.
  • path_ghost : adresse absolue du répertoire où est installé Ghost
  • path_temp : adresse absolue où est/sera le répertoire temporaire
  • ghost_user : utilisateur qui exécutera l'application Ghost
  1. Exécutez sudo ./update-ghost.sh
  2. Relancez l'application Ghost

Tweetez moi si vous avez des questions ou des remarques. Et bien-sûr, n'hésitez pas à partager si vous avez aimé cet article.